AIDE AU DEUIL ET SPIRITUALITE
Bienvenue sur le forum PLUS PRESDESANGES. N'hésitez pas à vous inscrire si vous voulez un soutien ou tout simplement pour discuter. Nous vous demandons de vouloir vous présentez dans la rubrique PRESENTATION DES MEMBRES afin de mieux faire connaissance. Merci

A bientôt

AIDE AU DEUIL ET SPIRITUALITE


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Nous demandons aux nouveaux de se présenter dans le post adéquat pour mieux vous connaître et partager. Merci.
BIENVENUE SUR LE FORUM PLUS PRES DES ANGES

Partagez | 
 

 Un bout de chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un bout de chemin   Jeu 10 Avr 2008 - 1:48



J'ai envie aujourd'hui de vous parler de mon mal être qui a commencé lundi soir.
En effet je suis allée dans l'hôpital où Raphaël a lutté entre la vie et la mort et est décédé finalement.
Ce que je ne comprends pas c'est pourquoi j'ai eu si peur.
Ce n'est pas la première fois que j'y vais, et en 2005 j'y ai aussi fait un labo de sommeil et cela ne s'est pas passé ainsi.
Maintenant en entrant dans l'hôpital j'ai senti une pression, une lourdeur, j'avais peur de dormir là.
Je me suis sentie très seule et abandonnée. Comme si plus rien n'existait. SEULE avec juste l'envie de pleurer.

Je me demande si je n'ai pas occulté au fil des jours cette souffrance, l'enfuir pour ne pas la vivre.
C'est comme si tout d'un coup je prennais conscience qu'un événement peut bouleverser notre vie, notre train train quotidien fait de projets à long terme. Cette vie qui devient un enfer, notre enfer, notre combat.
Il y a longtemps que je n'ai plus eu ce ressenti. J'en ai été très perturbée car je croyais que ma doulour était comprise et que j'allais vraiment beaucoup mieux. Et puis non, la révolte de mon coeur déchiré par la mort de cet enfant. Par toute cette douleur concentrée du moment de l'annonce au moment de l'enlèvement du cerceuil. J'ai eu l'impression que cela me revenait en boumerang. Pas moyen d'arrêter le flo de mes pensées. La vie me semblait intenable, insupportable, folle.

Bref perdue, comme si ma vie s'arrêtait de nouveau.
Comme si je vivais entre ciel et terre. Je ne sais plus où est ma place.
C'est comme si tout d'un coup, toutes les choses superbes que la vie me permet de vivre, étaient irréelles, en tout cas si loin de moi.
Je suis comme
déconnectée de la réalité, et du coup je me pose des tas de questions comme saurais je encore faire partie de la réalité de cette vie.
On dirait que je vis dans une bulle, une bulle que je ne laisserai personne la briser, une bulle elle voyage on ne peut donc l'atteindre. Et dans cette bulle il y a l'amour que j'ai pour les enfants (Gwennaëlle, Davy et bientôt leur fils), pour Yves et son papa et sa marraine et c'est à peu près tout.
Il reste bien d'autres personnes mais elles ont fait partie de ma vie malheureuse. J'ai dû m'en protéger.
Dans cette bulle il y a bien sûr de la place possible pour d'autres personnes, mais il faudra que je fasse attention cette fois.
Savoir que seules les personnes qui parlent avec le coeur y auront une place. Et il y en a déjà.
J'ai vraiment encore en moi une grande peur.
Je me demande si je pourrai encore un jour faire partie de la vie de tous les jours comme ce qu'on attend de moi comme aller travailler par exemple et faire face à ce que cela engendre. Comme notament entendre les gens se plaindre de leurs grands problèmes de comment organiser leurs vacances, que faire à manger au soir, comment planifier leur agenda, dire qu'ils en ont marre vivement les vacances........... des choses qui ne m'intéressent plus. Que vais avoir à dire à ces gens là ?
Je suis trop loin de cette réalité là qui fait partie du quotidien des gens.
Je suis passée à autre chose la vie ne m'a pas laissé le choix.
Je suis complètement perdue dans ces questions, j'ai peur de la vie, je ne trouve plus mes marques, mes repères.
C'est très dur. Parfois TROP dur.
Revenir en haut Aller en bas
rita
Membres
Membres
avatar

Nombre de messages : 1660
Age : 53
Localisation : var
Réputation : 0
Points : -2
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: au bout du chemin   Jeu 10 Avr 2008 - 2:26

C'est très touchant marie - claire,
je te supposerais en premier temps, de reprendre confiance en toi, car tu ne l'as pas entièrrement.
ensuite une fois que tu auras reprise cette confiance, à ce moment là,
tu pourras envisager ces questions

pour l'instant pense à ceux qui t'entourent, et de plus une bonne journée t'attend ce week-end, tu te fiances
je ne dis pas que les autres ne sont pas belles, toi seule peut les rendres
encore plus belle.
je ne vais pas te dire d'oublier, car on ne peut pas, mais le mettre en jardin queque part secret.

j'espère avoir répondue à ta demande, et t'avoir mis un peu de soleil en ton coeur,
bonne journée bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.djoan.be
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un bout de chemin   Jeu 10 Avr 2008 - 2:49

vis au jour le jour marie-claire , il y aura encore des bas pour toi mais je te rassures , de plus en plus de haut , il faut que tu t'accroche pour ceux qui sont là et qui t'aiment , ta fille , son bébé bientôt et ton Yves, penses à eux , le bonheur t'attend et tes anges du ciel sont autour de toi , tu le sais bien maintenant !

gros bisous
Revenir en haut Aller en bas
Papillon
Modérateurs
avatar

Nombre de messages : 21524
Age : 66
Localisation : Marseille
Réputation : 5
Points : 15225
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: Un bout de chemin   Jeu 10 Avr 2008 - 3:39

Courage Marie-Claire ! C'est normal que tu ressentes toute cette souffrance mais, comme le dit Dan, il faut vivre pour ceux qui sont là et qui ont besoin de toi, de ta présence, de ton amour ! Comme le dit Rita, on ne peut pas oublier mais il faut essayer de continuer son chemin de vie ; tous ceux que tu aimes sont près de toi et ceux qui sont partis aussi, tes petits anges qui veillent sur toi ! Tu as bien fait d'ouvrir ton coeur et j'espère que tous nos messages vont t'aider. Je te fais de gros bisous.


**************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
mimi12313
Admin
avatar

Nombre de messages : 20103
Age : 43
Localisation : Nord de la France
Réputation : 14
Points : 11835
Date d'inscription : 22/12/2006

MessageSujet: Re: Un bout de chemin   Jeu 10 Avr 2008 - 10:15

Je ressens la même chose que toi Marie Claire et je pense que notre vie a changé et que tous les petits tracas des personnes nous paraissent anodins voir futiles. C'est normal que tu ressentes cette insécurité face à la vie. Tu es dans cet hopital qui est synonyme pour toi de la douleur que tu as ressentis face à la perte de ton garçon. Tu as aussi évolué spirituellement et c'est aussi normal de ne plus voir la vie comme elle l'était avant. Tu sais maintenant qu'il y a un ailleurs ou ton garçon est parfaitement heureux. Quand tu dis que tu est entre ciel et terre c'est tout à fait vrai. Il y a tes bien aimés d'ici bas et il y a tes bien aimés de l'au delà. Il faut juste trouver le bon équilibre entre les deux. Aime la vie avec ses bons et ses mauvais moments. Car tu sais que de toute façon un meilleur t'attend avec les retrouvailles de ton petit Raphaël. Alors continue dans cette attente ton chemin de vie du mieux que tu peux et ne laisse pas le négatif envahir ta vie. Courage marie claire.

**************************************************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
http://ange-17.editboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un bout de chemin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un bout de chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jésus sur mon chemin
» Allez... Je vous raconte un bout de ma vie!
» [astrologie]signe tibétain: votre chemin de vie sur terre
» Approbation définitive des statuts du Chemin néocatéchumenal
» Méditons un chemin de croix avec sa sainteté le pape Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AIDE AU DEUIL ET SPIRITUALITE :: DE LA SOUFFRANCE A L'ESPERANCE-
Sauter vers: